Cine Libre : rencontre avec Shiraishi Kôji à Osaka !

kowasugi eigakan CINE LIBREL’inénarrable Shiraishi Kôji, qui au fil des ans est devenu un réalisateur spécialisé dans le vrai/faux documentaire surnaturel, était de passage à Osaka le 24 mai 2014 pour la promotion du dernier épisode de sa série SENRITSU KAIKI KILE – KOWASUGI ! Une série habituellement cantonnée au direct-to-DVD mais qui fait ici, et pour mon plus grand plaisir, une joyeuse entorse à la règle.


La rencontre s’est déroulée au Cine Libre, très sympathique cinéma un brin underground situé au sein de l’Umeda Sky Building (quartier Umeda, Osaka). Avant la projection de SENRITSU KAIKI FILE – KOWASUGI ! SHIJÔ SAIKYÔ NO GEKIJÔBAN (vous pouvez reprendre votre souffle), Shiraishi et ses deux acteurs principaux (Ôsako Shigeo et Kuboyama Chika) nous ont livré un sacré numéro – bien rodé ? C’est possible tant c’était simple, sympa et parfois hilarant. Kuboyama Chika était plus belle que jamais (un style sexy à l’opposé de son personnage dans la série), Ôsako Shigeo a avoué être plus ou moins devenu Kudô san (son personnage violent et colérique de la série) et Shiraishi fut épatant en chef d’orchestre. Le clou du spectacle ? Ôsako Shigeo qui retire ses lunettes pour se  transformer en Kudô san : exceptionnel ! Des cadeaux ont également été distribués (dessinés par Chika san, hélas je n’ai rien gagné) et une séance photo/dédicace a eu lieu après la projection – éreinté par ma journée de travail et épuisé à l’idée de me lever le lendemain matin aux aurores pour aller bosser, j’ai préféré rentrer rapidement : ce sera pour la prochaine fois !

Bref, un grand merci aux trois compères de l’impossible des SENRITSU KAIKI FILE – et au passage, le dernier film de la série est bien sympa.

kowasugi osaka shiraishi kuboyama osako 01

kowasugi osaka shiraishi kuboyama osako 02
戦慄怪奇ファイルキレすぎ!

kowasugi osaka shiraishi kuboyama osako 03

kowasugi osaka shiraishi kuboyama osako 04

Tous les films de Shiraishi chroniqués sur mon blog échec et (ciné)mat : ici

La bande annonce du film :

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Claude Lelouch, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam (un intrus s'est glissé dans cette liste, sauras-tu mettre la main dessus - attention il y a un piège). Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Cinéma, Horreur, Osaka, Spectacles / Attractions, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s