Kaidan Kai : Dark Night Vol.10 (janvier 2014)

nakayama ichirouNakayama Ichirô Dark Night Vol. 10
中山市朗 Dark Night ~Vol.10~
Date : samedi 25 janvier 2014
Horaire : de minuit à 5h
Lieu : Osaka, Namba, Zaza Pocket’s
Soirée organisée par Nakayama Ichirô
Guest : Miki Daiun
Tarif : 3500 yens
Nom de code : règlement de contes


Les Kaidan Kai, c’est plus sympa l’été. Tout d’abord parce qu’il s’agit d’une saison propice aux apparitions spectrales (tout du moins si vous y croyez) et enfin et surtout parce que sortir à des heures pas possibles en plein hiver, ce n’est pas forcément très agréable !

Alors qu’au moment où j’écris ces lignes un véritable règlement de contes a lieu à l’encontre de Funky Nakamura (son organigramme serait semblable à une secte, il n’aurait pas payé de nombreux impôts…et il vient de fuir à Okinawa !), le temps se radoucit enfin à Osaka. Ce n’est pas pour autant que j’ai oublié de rendre compte du Kaidan Kai du mois de janvier 2014, surtout que l’invité de Nakayama Ichirô san était le grand Miki Daiun (三木大雲). L’intéressé n’est pas loin d’être une star dans son milieu. C’est un prêtre bouddhiste – un vrai de vrai, avec son propre temple situé à Kyoto et dans lequel vous pouvez bien évidemment vous rendre : le Renkyuuji. Miki Daiun s’est construit une solide réputation dans le domaine des histoires de fantômes – et plus si affinités.

miki daiun nakayama ichirou

Étrange, pour un prêtre, non ? En effet, ses passages à la télévision, ses participations à des Kaidan Kai ne sont pas du goût de tout le monde, et de nombreuses personnalités religieuses ont déjà fait part de leur désapprobation. Je trouve le principe assez critiquable également…mais bon, au Japon, on n’est plus à une curiosité près !

Miki Daiun est en tous les cas une personnalité fichtrement sympathique, qui connait son sujet et qui, à l’instar de Nakayama Ichirô, est un excellent conteur. Ce dixième Kaidan Kai organisé par Nakayama Ichirô fut donc une réussite : une première partie sur les religions (Nakayama ayant posé beaucoup de questions à Miki san, notamment sur la possible incompatibilité de fait entre sa position dans un temple et ses performances de conteur), et une deuxième puis une troisième partie (au bout de la nuit) avec des histoires diverses et variées, et une vidéo au sujet d’un noroi no kamen (le masque maudit /呪いの仮面), conservé par Miki Daiun dans son temple, à l’abri des regards indiscrets. Une bonne chose car quiconque croiserait son regard (justement) serait susceptible de subir une terrible malédiction. D’après Miki san, la texture du masque aurait changé, depuis que celui-ci serait hébergé dans le Renkyuuji. Son aspect serait en effet devenu moins effrayant, plus amical. Jugez-en par vous-même avec l’image postée ci-dessous…

On vous a sans doute déjà dit que l’habit ne faisait pas le moine, n’est-ce pas ? Et bien c’était vrai !

noroi no kamen

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam. Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Curiosité, Horreur, Kyoto, Osaka, Spectacles / Attractions, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s