Senritsu Meikyu : la maison hantée XXL !

Senritsu Meikyu – 戦慄 迷宮 – figure dans le Livre Guiness des Records comme étant la plus longue maison hantée à parcourir à pied. Les stats parlent d’ailleurs d’elles-mêmes : 900 mètres à parcourir et, environ, 3000 m2 de surface !

Senritsu Meikyu se situe dans le parc d’attractions Fuji-Q Highland, avant tout célèbre pour ses quelques montagnes russes figurant parmi les plus hautes et les plus effrayantes au monde. Fuji-Q Highland, basé à Kawaguchiko, est également connu pour proposer une vue imprenable sur le Mont Fuji (enfin, quand il n’y a pas de brume, n’est-ce pas…).


Fuji-Q Highland est donc avant tout un parc d’amusement pour adultes, et il attire énormément de jeunes venant de Tokyo et même… de l’autre bout du Japon, c’est-à-dire d’Osaka ! En effet, je me suis déplacé jusqu’à Kawaguchiko pour tester cette maison hantée de folie (on est complètement dingue ou on ne l’est pas). Résultat : après plus de deux heures de Shinkansen, deux heures de bus, il m’a fallu supporter près de trois heures de file d’attente pour pénétrer dans Senritsu Meikyu ! Je n’en pouvais plus… mais Senritsu Meikyu étant un vieil hôpital abandonné, normal d’être un patient.

Alors, finalement ça valait le coup ? Oh que oui ! Mais attention, il faut jouer le jeu, un peu comme lorsque vous regardez un film d’horreur. Avec toutes les lumières éteintes ou au contraire avec un ami plaisantant ou dégustant une pizza, ce n’est plus tout à fait pareil… Donc il faut se dire qu’on y est vraiment, dans le film d’horreur, que les acteurs n’en sont pas et que lorsqu’ils chargent sur vous, votre survie est en jeu ! Je me souviens, qu’à un moment donné dans un horrible couloir, ma femme a trébuché tandis qu’un monstre venait vers elle. Ma première réaction a bien évidemment été de la relever au plus vite pour fuir dans la foulée (et non pas de demander à l’acteur d’arrêter son show pour que je puisse avoir le temps de me pencher sur l’état de la cheville de mon épouse). Voilà, moi j’y étais à 150%, j’ai sursauté, éclaté de rire et parfois d’effroi. J’ai adoré cette ambiance lugubre et triste, à mi-chemin de l’hôpital du jeu vidéo SILENT HILL 2 et du film japonais KANSEN.

Senritsu Meikyu, techniquement, comme ça marche alors ? Et bien vous entrez  chacun votre tour par petits groupes dans l’hôpital (les organisateurs ne séparent pas les amis ou les couples). Vous disposez d’une petite lampe électrique et vous vous lancez alors dans de sombres couloirs… Ce qui frappe d’entrée ce sont les décors : ils sont ouverts ! Entendez par là que vous avez l’impression de pouvoir aller ou vous voulez (mais en réalité non, le chemin est quand même fléché, et la plupart des portes secondaires sont fermées). N’empêche que ça dégage une bonne ambiance de labyrinthe de l’épouvante. Puis parfois vous croisez des monstres (un mélange de fantômes et de zombies)… Le pire moment pour moi a sans doute été ce trèèèèèès long couloir, qu’il m’a fallu traverser avec un zombie (visiblement endormi) plaqué contre l’un des murs… J’ai eu du mal à me lancer dans ledit couloir… mais bon, quand faut y aller, faut y aller. Oui quand c’est l’heure, c’est l’horreur !

En vingt-cinq minutes, j’avais fait le tour. Et j’étais content de retrouver l’air libre. Petit point noir néanmoins : quand il y a trop de visiteurs, les groupes me semblent moins espacés, aussi il est parfaitement possible de rattraper le groupe devant vous si celui-ci est trop lent, comme il est également envisageable de se faire rejoindre par les gens derrière vous si ceux-ci ont décidé de tracer à toute allure. C’est vraiment dommageable car l’ambiance terrifiante retombe un peu un plat…

L’attraction a été adaptée au cinéma par Shimizu Takashi. Le film, intitulé SENRITSU MEIKYU 3D (ou THE SHOCK LABYRINTH 3D) a été tourné dans le parc même de Fuji-Q Highland (on aperçoit quelques montagnes russes et certains passages de l’hôpital hanté – notamment les sacs suspendus qui remuent !). Date de sortie : 17 octobre 2009.

Ci-contre : l’entrée de l’attraction à gauche, et sa sortie à droite. Oui la sortie est publique, quand vous êtes dans la file d’attente vous pouvez donc vous amuser à regarder les gens aux visages plus ou moins horrifiés sortir de l’hôpital en courant !

Bon allez à votre avis, un tel concept tiendrait combien de temps en banlieue parisienne, avant que l’un des zombies ne se prenne un coup de couteau ?!

A propos Oli

Amateur de cinéma japonais mais de cinéma avant tout, de Robert Aldrich en passant par Hitchcock, Tsukamoto, Eastwood, Sam Firstenberg, Misumi, Ozu, Kubrick, Oshii Mamoru, Sergio Leone ou encore Ringo Lam. Weird cinema made in Japan : échec et (ciné)mat. オリ です, 日本映画専門のブログです https://echecetcinemat.wordpress.com/ Blog dédié aux jeux vidéo, en particulier rétro : Jeux vidéo et des bas https://jeux.dokokade.net/ 
Cet article, publié dans Horreur, Spectacles / Attractions, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Senritsu Meikyu : la maison hantée XXL !

  1. Ping : Senritsu meikyû 3D, Shimizu Takashi (2009) | échec et (ciné)mat

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s